Résililience alimentaire

L’objectif ici est de pouvoir être indépendant sur le plan alimentaire. Pour rappel voici la règle des 3 (dépends des individus, des efforts physiques et du climat) :

  • On peut survivre 3 min sans respirer ;
  • On peut survivre 3 jours sans boire ;
  • On peut survivre 3 semaines sans manger ;

En gardant cette règle en mémoire, vous prioriserez vos taches. Il est important de ne pas dépenser plus d’énergie (nourriture) que l’on en produit.

Culture en terrasse - Chine

Culture en terrasse – Chine

Il existe une technique de culture a haut rendements et sans engrais, inspirée des méthodes de culture des peuples premiers (Aztèque, Mayas, Incas..) et qui permet d’optimiser sa production. C’est la permaculture. Les idées principales de cette technique sont :

  • La culture en « terrasses », en utilisant un paillage ;
  • La valorisation de la diversité des espèces animales et végétales permettant de reproduire un écosystème et de favoriser un microclimat ;
  • La valorisation des déchets (« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » Lavoisier) ;
  • L’agencement stratégique de l’espace de culture pour minimiser la quantité de travail a fournir ;

Cette méthode d’agriculture est la plus rentable qu’il existe si on considère la quantité d’énergie dépensée (travail) par rapport a l’énergie produite (calories alimentaires). Il est important de laisser de coté ici les principes de l’agriculture moderne qui n’ont aucuns rapports. En permaculture, il n’existe ni mauvaises herbes, ni nuisibles…

Ce type d’agriculture nécessite une multitude de variétés de plantes, sélectionnées pour leur bienfaits mutuels (Ex: association d’une plante sensible aux limaces et d’une « mauvaise herbe » qui les éloigne) et adaptées au climat de la culture. Certaines plantes du jardin peuvent ne pas être comestible mais choisies pour une autre utilité (éloigner certains animaux, fertiliser le sol etc..).

L’objectif étant bien sur ici l’indépendance alimentaire pour un minimum de travail.

Plus d’infos sur la permaculture ? Voici des liens vers quelques livres :

Jardiner autrement : la permaculture de Margit RUSCH

Les plantes sauvages comestibles et toxiques par François COUPLAN

Permaculture : Tome 1 / Tome 2 par Bill MOLLISON

D’autres au format PDF

http://verslautonomie.wordpress.com/2012/03/12/quelques-pdf-sur-la-permaculture/

http://culture-populaire.eu/permaculture/index.php/ressources/documentation/permaculture

http://permacultureprinciples.com/fr/

Sites web

http://www.lesdemainsdanslaterre.fr/ressources-sur-la-permaculture/les-demains-dans-la-terre-tv-permaculture/

Publicités

2 réflexions sur “Résililience alimentaire

  1. D’après ce que je comprends, la permaculture est possible dans les sociétés modernes. Alors, pourquoi n’adopte-t-on pas cette culture ?

    J'aime

    • Car c’est un modèle de culture qui amene a l’indépendance alimentaire en raison de la variété des espèces cultivées. Ce n’est pas un modèle qui convient a une économie de marché où on cherche le rendement sur une espèce, associé à une production intensive pour diminuer les couts, maximiser la production à échelle industrielle ainsi que le système economique qui va avec (usines agros, nourriture industrielle, production de masse, supermarchés…) Elle génére donc beaucoup moins d’emplois et s’applique a des modèles plus artisanaux ou la production/consomation est locale. Le bio se conserve moins et dois etre consommé rapidement ou perdu. C’est un modèle différent qui n’est pas adapté à notre industrie agroalimentaire décentralisée. Il faut plus d’énergie pour faire venir la meme quantitée de produits d’un peu partout, que pour la faire venir d’une zone beaucoup plus productive (ex : blé : graines+engrais+eau+soleil — recolte — transport — moulin — farine — conditionement — transport — distribution — pain ). Chacune de ces etapes demande de l’energie et est rendu possible tel qu’on le connait ajourd’hui (capable d’etre si productif) grâce à une source d’energie suffisament explicitée dans ce blog (engrais, machines, transport, conditionement, distribution. Le pétrole est l’énergie du soleil concentrée sur des milliards d’années grâce à la photosynthèse des plantes. Elles « fixent » ainsi l’energie lumineuse). J’espère avoir répondu à votre question.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s