Introduction au survivalisme

Définition du Survivalisme (Source : Wikipédia) :

« Le survivalisme est un terme qui désigne les activités ou le mode de vie de certains groupes ou individus qui veulent se préparer à une hypothétique catastrophe locale ou plus globale dans le futur, une interruption de la continuité sociétale ou civilisationnelle au niveau local, régional, national ou mondial, voire plus simplement à survivre face aux dangers de la nature. Les survivalistes se préparent en apprenant des techniques de survie et des rudiments de notions médicales, en stockant de la nourriture, en construisant des abris, ou en apprenant à se nourrir en milieu sauvage.

Il a plus récemment évolué en un néosurvivalisme qui se dit davantage porté à l’indépendance par rapport au système économique ou à une attitude quotidienne plus proche de la nature. »

—-

Peut être avez-vous déjà visionné les exploits de Bear Grylls, ancien des forces spéciales anglaises, qui démontre en vidéo comment survivre dans les environnements les plus difficiles avec le minimum d’équipement. Si ce n’est pas le cas, voici un résumé des bases de la survie :

La survie repose essentiellement sur le schéma suivant :

Pyramide représentant les principes de la survie

Pyramide représentant les principes de la survie

I – LA VOLONTÉ DE VIVRE :

A la base de la pyramide, c’est le point le plus important. Survivre, c’est vouloir survivre. L’aspect psychologique est en effet un point essentiel. Avoir un but, garder le moral, rester positif, ne pas céder à la panique ni au désespoir : autant d’éléments clefs dans un contexte de survie.

II – LES CONNAISSANCES :

« Savoir, c’est pouvoir » : La seule possession qui dure dans le temps est la connaissance.

Il est évident ici que connaitre tout les aspects du droit pénal, du commerce international ou savoir résoudre des systèmes d’équations différentielles complexes ne vous apportera rien d’autre qu’une logique de raisonnement.

On préférera ici les connaissances pratiques : Médecine, anatomie, conservation des aliments, faire du feu, couture, chasse, pêche, culture, techniques de construction, élevage du bétail, valorisation des déchets, défense, fabrication de produits valorisables : savon, alcool, détergents etc… Ce sont autant de connaissances qui s’avéreront essentielles dans un cas de survie en autonomie.

III – LE MATÉRIEL :

Troisième et dernier point, il permet d’améliorer ses conditions de survie mais ne pourra en aucun cas se substituer aux deux points précédents. Posséder des objets utiles plutôt que confortables est un raisonnement a garder en mémoire. On parle bien sur ici de vêtements chauds et solides, d’outils, d’armes, et de documents importants (cartes, boussoles, livres et manuels).

IV – LA PRÉPARATION :

Anticiper et se tenir prêt, tant sur le plan matériel que psychologique, est un élément clef la survie. Avoir une bonne préparation physique, mentale et matérielle permettra de ne pas tomber des nues en cas d’événement imprévu, mais aussi de pouvoir réagir rapidement et sans attendre que la situation ne nous échappe.

Il apparait évident qu’avoir un plan est également à la base de la préparation (Vais-je rester chez moi ? Ai-je un endroit ou aller ? Un stock de nourriture ? Un abri ? etc…)

On rappelle qu’il faut aussi et surtout se préparer à la réaction de ceux qui, contrairement à vous, n’auront pas anticipé la situation et qui risquent, eux, de céder à la panique (pillage, émeutes, violences etc..). Il faut garder en mémoire que même si la survie peut s’anticiper, elle reste néanmoins un instinct primaire chez l’homme. Souvenez-vous donc que la faim donne des ailes…

En savoir plus sur le survivalisme et la survie ?

(à vous de faire le tri, suivant ce qui peut vous être utile ou non) :

LIVRES :

Aventure et survie (le guide pratique de l’extrême) par John WISEMAN

Né pour survivre: Le guide de la survie extrême par Bear GRYLLS

Survivre à l’effondrement économique par Piero SAN GIORGIO

Là ou il n’y a pas de docteur par M.L. MBOW

Jardiner autrement la permaculture de Margit RUSCH

Protegor – Guide pratique de sécurité personnelle, self-défense et survie urbaine par Guillaume MOREL

Vivre en pleine nature : le guide de la survie douce par François COUPLAN

Le manuel de survie : Prévenir, agir, pour s’en sortir… par Colin TOWEL

Les plantes sauvages comestibles et toxiques par François COUPLAN

Permaculture : Tome 1 / Tome 2 par Bill MOLLISON

BLOGS ET SITES WEB

TUTORIELS DE SURVIE EN VIDÉOS :

DOCUMENTAIRES :

Voila, vous avez fini par parcourir ce Blog de A à Z. L’auteur vous invite maintenant à vous renseigner par vous même si vous souhaitez aller plus loin.

N’hésitez pas à faire des commentaires constructifs et à sensibiliser les personnes de votre entourage aux enjeux auxquels nous confrontera le XXIeme siècle. (Patience: il est normal de passer pour un fou au premier abord : Le déni est une des étapes clef d’un deuil…)

Merci !

Publicités

Une réflexion sur “Introduction au survivalisme

  1. Bonjour,
    Si je peux me permettre, le lien vers http://francesurvivalistes.fr-bb.com , ce n’est pas un blog mais un forum où chacun peux venir apporter ses connaissances et puiser dans celle des autres.
    Il y a une bonne communauté active et énormément de contenus y compris sur l’actualité et la ré-information.
    Amicalement
    BBLoup

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s