Guerres de ressources

Depuis la nuit des temps, les guerres ont marqué l’Histoire de l’homme avec son sang. Malgré énormément d’interprétation diverses et variées sur leurs origines, le fait est qu’elles sont souvent menées pour le contrôle des ressources naturelles (guerres de territoires).

Il ne faut pas voir dans une guerre un besoin (ou instinct) des puissants a se battre par plaisir. Personne ne déclare la guerre sans penser en tirer un avantage. Pourquoi aller se battre à l’autre bout du monde si on a tout a y perdre ?

Depuis la révolution industrielle, et plus particulièrement depuis le premier choc pétrolier de 1971 (voir Histoire de l’énergie sur ce blog), les pays occidentaux ont démontrés qu’ils étaient prêts à faire la guerre pour les ressources naturelles, et en particulier pour le pétrole. Ces guerres ont commencés en 1939 et continuent aujourd’hui :

* Chiffres 2011, pouvaient être différents a l’époque des faits.

Puits de pétrole en feu - Guerre du Koweït

Puits de pétrole en feu – Guerre du Koweït

Il est évident que la guerre de ressources reste une solution temporaire, et qu’elle ne peut se substituer a une meilleure gestion des dépenses énergétiques.

Publicités

Les crises sociales

Une crise sociale résulte d’un mal être de la population. Elle peut être engendrée par :

  • Un taux de chômage important (mauvaise situation économique, pauvreté) ;
  • Un système politique qui ne sert plus les intérêts de sa population ;
  • Une inaccessibilité aux ressources primaires (eau, nourriture, électricité, logement…) ;
  • L’insécurité (en règle générale une conséquence des 3 premiers) ;

Dans le cas ou la crise sociale n’est pas dirigée contre un État mais contre une communauté, elle est liée a la nécessitée de trouver un coupable, facilement identifiable dans la différence (couleur de peau, religions, partis politiques, langue, culture etc..).

Selon la nature, l’importance et la durée de la crise sociale, elle peut prendre différentes proportions : Manifestations, émeutes, guerre civile

Manifestations tournant en émeutes (Grèce, 2012)

Manifestations tournant en émeutes (Grèce, 2012)